Comment un milliardaire investit en utilisant la stratégie liée au poker

Un milliardaire qui investit dans des starts up de la silicon valley utilise la même stratégie qu’il applique au poker.

Au texas Hold’em chaque joueur reçoit 2 cartes. Après plusieurs tours de mises, 5 cartes composent le board, s’en suit un dernier tour de mise. Le joueur qui a formé la meilleure combinaison de 5 cartes gagne le coup.

Notre milliardaire qui joue au poker aime payer le premier tour de mise lorsque celui ci est faible afin de voir le maximum de mains. Ramené au domaine de l’investissement, notre milliardaire investit de petites sommes dans un très grand nombre de sociétés. Alors que souvent les premières levées de fond tournent autour de plusieurs millions de dollars il investira un minimum de $25,000 si il aime l’idée et les entrepreneurs derrière celle ci.

Au poker si il a une main prometteuse il payera les différentes mises à chaque tour afin de voir les cartes suivantes. Il fera la même chose avec les startups, investissant le minimum à chaque fois que c’est nécessaire afin de maintenir le business et pour garder un relationnel avec les fondateurs.

La plupart du temps sa main ne s’améliorera pas, il décidera donc de se coucher tout comme il le ferait si le projet de la startup était voué à l’échec. Mais de temps en temps, apparemment suffisamment pour qu’il soit devenu milliardaire, la carte suivante lui donne la main gagnante. Il investira alors massivement afin de donner à la startup les moyens de devenir leader sur son marché tout en prenant au passage une part importante du capital.

On pourrait penser que la stratégie du bluff n’est pas applicable dans le domaine de l’investissement, mais il peut être parfois une bonne chose d’investir beaucoup d’argent à plusieurs reprises dans une société mais si cette dernière n’est qu’une coquille vide de façon à faire croire que c’est la poule aux oeufs d’or et attirer ainsi des nouveaux investisseurs prêt à racheter l’entreprise.